Rechercher
  • Maison de l'auto-Guérison

L'auto-guérison : un bien être accessible à tous

Mis à jour : 7 nov. 2018

« L’auto-guérison est un chemin subtil qui demande du courage et de la persévérance, mais qui transcende l’individu dans son être » - Dr Geneviève Chaumet

Aller chercher en soi, dans son monde intérieur, est bien plus difficile que de se remplir du monde extérieur. Dans notre société de surconsommation, nous piochons à volonté les plaisirs fugaces, temporaires, pour combler notre vide intérieur. Notre paraître devance l’être, au détriment parfois de notre bien-être.


Dans le faire et l’automatisme, nous oublions notre « ÊTRE ». L’être est une conscience subtile, non palpable, dans notre jardin intérieur, qui nous procure joie et paix intérieure.


Trois esprits cohabitent en nous :

  • Celui qui « croit être ceci ou cela »

  • Celui que nous prétendons « être »

  • Celui de qui « je suis vraiment »

Notre mal être vient du décalage entre ces trois perceptions. Mais seul compte le « qui je suis vraiment », sinon nous jouons un rôle et nous portons un masque.

Travailler sur soi, sur son moi profond, c’est se démasquer, être authentique, vivre sans se presser, fusionner avec l’environnement, faire confiance à notre tao (terme philosophique chinois qui signifie la voie, le chemin) et se laisser porter par le courant de la vie sans nager à contre-courant.


Il est donc vital d’accepter la réalité du moment présent, vivre au-delà de l’avoir, réussir sa vie, cultiver la joie de vivre. Accepter l’émotion du moment tel quelle est parfois désagréable. Il faut rire de soi pour se détacher des situations sans jugement.


Il faut établir en nous nos propres lois intérieures, une vie de liberté et de simplicité. Utiliser votre pouvoir guérisseur en ouvrant votre cœur, effacer votre Ego, cultiver l’éveil de l’être, du ressenti. Notre cœur ne se trompe jamais. Se transformer soi pour mieux servir les autres, se valoriser, s’écouter et avant tout s’aimer.


Oser être soi, sans tenir compte des avantages matériels ou des dépendances affectives, vous conduirons vers l’auto-guérison.


150 vues